10 avril 2007


Lisbonne


Quelques jours sur les traces de Pessoa et d'Amadeu de Prado. Outre le 'Routard', j'emporte avec moi 'Les Falsificateurs' d'Antoine Bello et 'Le retour du professeur de danse', dernier polar mankellien pas encore lu. La valise et les billets sont prêts, le magnéto est programmé : alles in orde. Goede reis!

4 commentaires:

Nicolas a dit…

pfff... je vous envie bcp: Lisbonne est certainement, en Europe, l'une de mes villes préférées. Buvez un petit verre de Ginghina pour moi - à la buvette devant le Rossio, par exemple.

nescio a dit…

C'est fait! Je vois que j'ai affaire à un connaisseur...je logeais à deux rues du Rossio et ce furent quatre belles journées...

sylvie a dit…

Le rêve continue...
Et j'espère bien un jour de même aller à Lisbonne.
Train de nuit pour Lisbonne est l'un de ces livres qui participent de ma géographie intime, on peut dire ça comme ça...
Belle surprise donc ce matin en découvrant votre blog !

nescio a dit…

Merci...je ne peux que vous souhaiter de faire ce voyage...plusieurs fois même!