05 avril 2007

Fadila veille sur moi

Il y a des jours où je me demande si les hautes sphères pensent à moi. Si ma ministre, Mme Fadila Laanan a, de temps en temps, une pensée émue pour mon action quotidienne et non-désinterressée (je ne suis pas bénévole) en faveur de la lecture publique et, plus largement, de l'éducation permanente. Voici que m'arrive un courrier qui m'ôte tout doute. Même si elle ne m'écrit pas elle-même (je comprends bien : elle n'a pas que ça sur le feu), qu'elle ait pensé à me faire part de son avis sur un point d'actualité me réchauffe le coeur. Si, si. Et puis, c'est quand même signé par le (nouveau) responsable de la Lecture Publique. Je ne résiste pas au plaisir de vous citer quelques extraits de ladite lettre :
'Madame la Ministre souhaite attirer votre attention sur un opération de propagande obscurantiste lancée à l'endroit des bibliothèques publiques de la Communauté française. Elle consiste à envoyer gratuitement 'L'Atlas de la Création'. Son auteur Harun Yahya attaque les théories de l'évolution, et nie les vérités scientifiques les plus élémentaires. Comme vous l'avez certainement déjà décidé, il y a lieu de ne pas verser ce type de littérature obscurantiste dans vos collections. Madame la Ministre insiste sur le fait que l'ouvrage à Harun Yahya ne doit pas être mis à la disposition des usagers'.
Deux choses : comme me le faisait justement remarquer ma fille de 15 ans pas plus tard qu'avant-hier : 'quand j'entends une fille me dire 'la voiture à mon père', je sais tout de suite que ses notes en français ne doivent pas être terribles'. Et donc, 'l'ouvrage DE Harun Yahya' aurait été plus judicieux, surtout dans une missive officielle de Ministère de la Communauté FRANCAISE (comme la langue).
Mais je suis sans doute mesquin. Ce sont les vacances de Pâques, personnel réduit au Ministère, plus personne pour relire.
Deuxièmement : cette formule 'comme vous l'avez certainement déjà décidé' ne serait-elle pas légèrement du genre à nous prendre pour des abrutis tout en essayant très finement de ménager notre susceptibilité? Des fois que nous n'ayons pas lu tous les articles de presse parus à ce sujet (c'est quand même notre métier : lire autre chose que la météo), des fois que nous intégrerions un bouquin sans l'avoir au préalable et au minimum parcouru, le Ministère est là, tel l'incroyable Hulk repoussant les forces du mal camouflées dans un beau livre tout en papier glacé, pour nous éviter de commettre une grosse bêtise. Un seul mot : merci.

2 commentaires:

Catherine a dit…

Ce courrier m'a laissée plutôt pexplexe :
1°) Les bibliothécaires seraient-ils tous des abrutis, incorporant à leur fonds le moindre don ou service de presse. C'est vrai que le prix des livres augmente, qu'il y a les pourcentages d'accroissement et que les subsides ne sont pas gras ...
2°)J'aimerais bien avoir une liste avec d'autres titres obscurantistes et créationistes qui ne devraient pas non plus être sur les rayons. Cherchons bien, il doit y en avoir... (Allez, je ne vais pas citer de titres...)
3°) Beaucoup plus sérieusement : Les médias ont parlé de ce livre. Comment fait le citoyen pour se forger une opinion sur l'ouvrage ? Il est obligé de croire les journalistes (et la ministre, et les bibliothécaires) sur parole : "Mais puisqu'on vous dit que ce livre est un torchon et que vous ne devez pas le lire !!! Nous savons ce qui est bon pour vous !!" Ou il achète le livre ??

nescio a dit…

Evidemment d'accord avec toi. Je n'ai, à ce jour, pas reçu le bouquin en question. Le courrier ne nous dit pas ce que nous devrions en faire : il nous dit ce que nous ne devons pas en faire. Si même je voulais être un petit soldat obéissant (ce qui n'est même pas obligatoire : à ce que je sache, je n'ai de compte à rendre qu'à mon P.O.; je ne vois aucune norme de la CF que je transgresserais en ne tenant pas compte de ce courrier...), je peux toujours l'intégrer aux collections (en 'réserve' par exemple : disponible sur demande) ou le placer dans un dossier documentaire consacré au créationisme. Dans le même genre, j'avais placé le bouquin de Ron Hubbard sur la dianétique que nous avions également reçu gratuitement dans un dossier doc. consacré aux sectes. Pour, comme tu le dis, laisser aux public la chance de voir de quoi on parle.