30 janvier 2008

Par les sentiments

A l'éternelle question de savoir 'mais non didju, comment donner le goût de la lecture à nos chères têtes blondes?', un maire espagnol vient d'apporter une réponse -à mon avis- inédite. En tous cas, si les jeux télés ne vous avaient pas convaincu que l'être humain, à partir du moment où une somme d'argent lui est promise, est capable de tout, voici de quoi possiblement vous faire changer d'avis. Je vous livre l'info telle qu'elle figure sur 'fil info' du 'Soir' :

Des enfants payés un euro de l’heure pour lire

mercredi 30.01.2008, 12:51

Les enfants du village espagnol de Noblejas seront désormais payés pour lire. Ainsi en a décidé leur maire, Agustin Jimenez Crespo, persuadé que cette initiative « pionnière » leur fera aimer la lecture. La commune de 3.300 habitants, située à 55 kilomètres de Tolède (centre), « subventionnera les familles à hauteur d’un euro par heure passée à la bibliothèque » par leurs enfants scolarisés en primaire, a annoncé la mairie dans un communiqué. Il s’agit d’une « initiative pionnière et ambitieuse en matière d’éducation », ajoute la mairie, qui explique que l’objectif est de « renforcer le rôle actif des parents dans l’éducation de leurs enfants ».


Juste une chose : est-ce que TOUTE une heure pour SEULEMENT un euro, ce n'est pas pousser un peu loin l'ambition culturelle?

6 commentaires:

Madame Thécaire a dit…

Si je comprends bien, ce sont les enfants qui font le boulot et les parents qui empochent l'argent ? C'est trop injuste !

nescio a dit…

hum hum...si vous mettez dans la tête des enfants que lire est un 'boulot', pas étonnant que certains pensent à les rémunérer...:-)

catherine a dit…

Moi, je ferais passer une interro aux mômes avant de les laisser filer avec leur pièce d'un euro. Des fois qu'ils auraient fait semblant de lire. Non mais...

Zorn a dit…

C'est d'une logique imparable. Après les écrivains (et autres "artistes") subventionnés, il ne reste plus qu'à subventionner des lecteurs... sans ça qui s'intéresserait à ces mêmes z'écrivains ?

Morale de "Commando de lecture" : lisez de beaux livres les enfants... ceux que j'écris, par exemple !

Zorn, le bibliothécaire pirate a dit…

-------->A l'éternelle question de savoir 'mais non didju, comment donner le goût de la lecture à nos chères têtes blondes?',

Sempiternelle question qui en appelle une autre à laquelle on évite de répondre : "Le goût de la lecture DE QUOI ET A QUELLES FINS EXACTEMENT?"

Le but de l'éducation permanente, au départ, n'était-ce pas plutôt de développer l'esprit critique?

A moins que... on nous aurait menti? (Ton candide)

Nekita a dit…

oui oui oui, mais "passer du temps à la bibliothèque" certes, mais pourquoi faire ?
buller, bavarder avec les copains, regarder les mouches voler, énerver (noooooon pas possible !) les 'thécaires...
msieur l'maire ferait mieux d'aller planter des choux... et de laisser la lecture à ceux qui savent de QUOI ils parlent !
GRRRRRR
nekita