14 mars 2007

Hygiène

Entendu ce matin dans la section 'fictions jeunesse', alors que, subrepticement et l'oreille aux aguets, je rangeais des bouquins en 'documentaires jeunesse' :

Schtroumpf A : 'Eh regarde, celui-là, il est tout nouveau nouveau!'
Shtroumpf B : 'Beuh non, je l'ai déjà vu la dernière fois qu'on est venus'
Schroumpf A : 'Ah bon...en tous cas, il est tout propre tout propre hein!'

4 commentaires:

Sophie a dit…

Ils parlaient de livres vos schtroumpfs ?

nescio a dit…

yes! bien que je m'efforce de repérer et restaurer (ou virer) les bouquins en fin de course, on ne peut nier qu'un livre tout nouveau, tout fraîchement plastifié ait effectivement l'air plus 'propre' qu'un bouquin sorti 15 fois et passé par cartables, sacs en plastiques ou de gym... Dure existence d'un livre de bibliothèque publique!

Nathalie a dit…

Oui la vie des bouquins de bibliothèque est très intense (et que dire de celle d'un cédérom ou d'un CD audio!). Voilà un aperçu des vies de livres publics :
http://biblio-st-michel-de-maurienne.over-blog.com/article-4790351.html

nescio a dit…

C'est très bien vu effectivement...ça me rappelle un de mes articles (:-)!!!!) plus ancien, écrit juste avant les congés d'été...