20 juin 2007

Ca bouge

Deux biblioblogs découverts récemment pour l'un et tout récemment pour l'autre. Récemment donc : "Médiamus : Le blog des bibliothécaires musicaux de la Médiathèque de Dole" : exactement le genre de blog que j'aimerai pouvoir mettre sur pied dans ma petite bib de campagne, si j'en avais le temps, si nous étions au moins deux pour l'alimenter et si je me décidais tout bonnement à le faire un jour et basta pour les nouveautés à catalographier! Voilà, c'est animé, coloré, ludique et les confrères-auteurs donnent plein d'idées de disques à écouter. Et, tout récemment, aujourd'hui même : 'Couv. ill. en coul. : Melvil (Dewey) et Jean-Philippe (Rameau) sont dans un bateau'. Je n'hésite pas, je reproduis ici la présentation de ce blog par son (ses) auteur(s) : "Le monde des bibliothèques est un peu trop sérieux à notre goût. Couvillencoul.wordpress.com se propose de montrer la face cachée de ces lieux géniaux où beaucoup d’efforts sont faits pour que des livres (pardon : des documents, en bibliothécais moderne) et des lecteurs (pardon : des usagers, en bibliothécais politiquement correct) se rencontrent autour d’une bière (pardon : d’un OPAC, en bibliothécais SIGBéisé)" . Voilà qui est dit et bien dit. Nous sommes là face à une entreprise de....euh...décrispation? déridage? revendiquée et assumée de notre bô métier qui me semble plutôt bienvenue. J'y ai -notamment- glané cet aphorisme : "La meilleure façon de trouver des livres sur les dragons, c’est de demander à la dragonne qui est derrière la banque de prêt". Longue vie à eux!

5 commentaires:

Manu a dit…

Tiens, un fidèle lecteur de Gatsu Gatsu ?

nescio a dit…

entre autres oui, mais ce n'est pas comme ça que j'ai 'découvert' ces deux blogs...c'est via les stats de mon blog...'Sitemeter' relève les adresses des personnes qui me lisent...

Sophie a dit…

Bien d'accord avec vous pour ces deux blogs, mais dommage que vous ayez relevé ce qui etait le moins sympa : "la dragonne derrière la banque de prêt" ça relève encore trop d'un imaginaire qu'on essaie de changer, pour ménager les suceptibilités ils auraient peut être pu dire le dragon ?
Bon rétablissement ;-)

nescio a dit…

bah oui, mais deux fois le mot 'dragon' dans la même phrase ça n'aurait pas été aussi drôle...et puis quand je lis la 'dragonne' derrière la banque de prêt, je ne m'exclus pas de l'identification : je ne doute pas que certains jours et certains lecteurs me voient comme ça...

Anonyme a dit…

Bon OK, le coup de la dragonne fait un peu macho.
On pourrait parler de livres sur ls dragonnes et du dragon derrière la banque de pret... mais ça semble encore plus bizarre...

Melvil D., alias couvillencoul.